Service Web : Comment résilier rapidement un prélèvement CB récurrent et non désiré ?

Publié par nendo le 14/07/2023 (1067 lectures)
Service Web

Lorsque vous consultez votre relevé bancaire et que vous constatez un prélèvement récurrent et non voulu sur votre carte bancaire, il est normal d’être envahi par un certain nombre d’inquiétudes et de questionnements. Ces prélèvements automatiques sur votre carte bancaire peuvent se produire pour diverses raisons, telles que des abonnements indésirables, des services non utilisés ou des erreurs de facturation.

Comment résilier rapidement un prélèvement CB récurrent et non désiré ?

Heureusement, il existe des moyens de résilier rapidement ces prélèvements et de vous protéger contre les débits indésirables. Découvrez dans cet article comment résilier assez facilement ces prélèvements d'une part et d'autre part, et comment prévenir de tels désagréments.

Comment stopper rapidement un prélèvement CB récurrent ?

Comment stopper rapidement un prélèvement CB récurrent ?
Si le même montant est prélevé de votre carte bancaire chaque mois, à la même date, il est probablement dû à un abonnement. Il n’est pas rare que des personnes ne reconnaissent pas la structure qui effectue ces prélèvements, bien qu’il s’agisse d’un abonnement auquel elles ont consenti. La raison est simple : les sites auxquels elles sont abonnées passent par tiers comme clubgiveu en tant que gestionnaire de transaction bancaire. Pour stopper un prélèvement, il faut donc d’abord identifier le site lié au gestionnaire qui se retrouve sur votre relevé bancaire.

Identifier les prélèvements non désirés et détecter l’organisme responsable

Pour résilier un abonnement, il convient tout d’abord de l’identifier. Cela implique de connaître le nom du service opérant le prélèvement ainsi que son montant mensuel. Si c’est effectivement un abonnement, ce montant doit demeurer constant chaque mois ou chaque trimestre selon le type d’abonnement. Afin de vous faciliter la tâche, voici une liste (par ordre alphabétique) non exhaustive des services les plus courants qui procèdent aux débits automatiques sur les cartes bancaires :

  • Acadcash : un gestionnaire de transactions bancaires qui propose ses services à des sites partenaires pour protéger les informations personnelles et bancaires de leurs clients lors des transactions financières ;
  • Billedonly : supprimer tous les prélèvements émis sur cartes bancaires depuis n'importe quel site en ligne ;
  • Binorder : effectue des prélèvements sur la base d'abonnements sur les sites de rencontre, réseaux sociaux;
  • Dutypay : sous l’intitulé « dutypay.net », il prélève fréquemment de petites sommes ;
  • exportpay : avec la désignation « exportpay », ce portefeuille électronique vous débite des abonnements effectués en ligne ;
  • Hobsorder : gestionnaire de transactions bancaires qui effectue des prélèvements récurrents sur carte bancaire ;
  • Importcash : ces prélèvements Importcash FR sont périodiques et liés à des achats en ligne ;
  • Livepayer : c’est un site légitime qui vous débite suite à des souscriptions en ligne ou à l’expiration des périodes d’essai ;
  • Meetandcheck : gestionnaire de transactions bancaires lié aux sites de rencontre ;
  • Paylive123: prélève de petites sommes résultant d’un abonnement à des sites, notamment les sites de rencontre ;
  • Pieceofbiz: annuler les reconductions automatiques de vos souscriptions et vous désinscrire des sites sur lesquels vous êtes connectés. ;
  • S-ipay : pour les prélèvements provenant d'abonnement sur des sites d'achat et des sites de rencontre ;
  • Safeme4 : gestionnaire de transactions bancaires.

Il est possible que vous ne retrouviez pas ces dénominations exactes dans l’intitulé du prélèvement. Dans ce cas, il est recommandé de copier-coller ce que vous lisez dans un moteur de recherche. Ainsi, vous obtiendrez directement le nom de l’entité associée au prélèvement, ce qui vous permettra de résilier l’abonnement.

Bloquer les prélèvements

Nombreux sont les abonnements auxquels vous pouvez souscrire en ligne sans forcément vous en rendre compte ou tout simplement les oublier. Généralement, ce sont des abonnements qui se mettent en place après avoir autorisé une période d’essai gratuite ou pour quelques euros. En consultant votre relevé bancaire, vous pouvez identifier le libellé du paiement et ainsi découvrir le nom de la plateforme qui effectue le prélèvement.

Ces structures se chargent uniquement des aspects financiers et ne sont pas en réalité le service d’abonnement auquel vous êtes lié. Vous devez alors vous rendre sur le site de la structure qui effectue le prélèvement afin de stopper le paiement sur votre carte MasterCard ou Visa. Accédez à votre espace client et modifiez vos paramètres pour annuler facilement le prélèvement. Il est important de noter que vous devez fournir vos véritables coordonnées personnelles pour l’identification.

Bénéficier de la durée de rétraction légale

En prenant l’habitude de surveiller régulièrement vos comptes bancaires, vous détecterez plus rapidement les prélèvements automatiques suspects. Dans le cas où vous en repériez un, pour tout achat ou abonnement quel qu’il soit, la loi vous accorde une période de rétractation de 14 jours. Dans cette période, aucun frais n’est généralement appliqué pendant cette période. Vous pouvez donc arrêter tout prélèvement automatique sur votre carte MasterCard sans subir de débit, juste en prenant de bonnes habitudes.

Cette loi qui existait déjà avec l’ancien système de prélèvement automatique est encore plus pertinente avec le paiement SEPA très réglementé. Vous devez alors contacter votre créancier pour présenter votre demande d’annulation. Pour augmenter vos chances, pensez à préciser que vous êtes dans le délai de rétractation et que vous bénéficiez pleinement de vos droits en demandant cette annulation.

Quelles sont les raisons possibles des prélèvements CB récurrents et comment les prévenir ?

Quelles sont les raisons possibles des prélèvements CB récurrents et comment les prévenir ?
Si vous avez constaté un prélèvement automatique non voulu sur votre carte bancaire, c’est qu’il y a bien une raison à cela. Il s’agit le plus souvent de raisons simples dues à un oubli ou un manque d’attention.

Abonnement non annulé

La première raison de prélèvement possible est que vous aviez souscrit à un abonnement par le passé et que vous ne l’avez pas annulé correctement. De nombreux services en ligne proposent des abonnements mensuels ou annuels, et si vous oubliez d’annuler avant la date de renouvellement, vous pouvez continuer à être facturé. Assurez-vous de vérifier vos relevés bancaires précédents et de rechercher des paiements récurrents suspects liés à d’anciens abonnements afin de les résilier pour de bon.

En plus d’annuler votre abonnement, il peut être utile de connaître les bonnes habitudes à prendre pour prévenir à l’avenir les prélèvements CB non désirés. Pour cela, lisez attentivement les conditions générales et les modalités d’abonnement avant de souscrire à un service. Assurez-vous aussi de bien comprendre les conditions d’annulation et de renouvellement automatique.

Pour une prévention plus pointue, vous pouvez également créer des rappels pour vous-même afin de vous souvenir des dates d’expiration des abonnements et des éventuelles périodes d’essai gratuits. Cela vous permettra d’annuler à temps les abonnements que vous ne souhaitez pas conserver.

Erreur de facturation

Les prélèvements indésirables peuvent parfois être le résultat d’une simple erreur de facturation. Il est possible que le commerçant ou le prestataire de services ait effectué une erreur lors du traitement de votre paiement initial, entraînant des prélèvements récurrents incorrects. Dans ce cas, il est recommandé de contacter directement le commerçant pour résoudre le problème et demander un remboursement des prélèvements indésirés.

Pour ces cas, il existe également des méthodes de préventions simples, mais efficaces que vous pourriez adopter pour prévenir tout prélèvement récurrent indésirable dû à une quelconque erreur de facturation. Commencez par garder une trace de tous vos paiements et de vos relevés bancaires. Il s’agira ensuite de vérifier régulièrement vos relevés afin de détecter rapidement toute erreur de facturation ou tout prélèvement indésirable.

Dans la mesure où vous effectuez des paiements en ligne en vous servant de votre carte bancaire, assurez-vous de bien vérifier tous les détails avant de valider la transaction. Vérifiez le montant, la devise, le destinataire et toute autre information pertinente. En cas de doute ou d’incohérence sur une facture, contactez immédiatement le commerçant ou le prestataire de services pour obtenir des explications et résoudre le problème.

Conditions contractuelles méconnues

Il est important de lire attentivement les conditions contractuelles avant de souscrire à un service ou de réaliser un achat en ligne. Parfois, les commerçants peuvent inclure des clauses qui autorisent des prélèvements récurrents, mais qui ne sont pas clairement indiquées.

En effet, les conditions contractuelles énoncent les droits et les responsabilités des parties impliquées dans la transaction. Malheureusement, de nombreux consommateurs ne prennent pas le temps de les lire en détail, ce qui peut entraîner des surprises désagréables. Certains commerçants y incluent des clauses qui autorisent des prélèvements récurrents. Ainsi, accepter les conditions contractuelles sans les lire signifie que vous consentez, sans le savoir, à ce que des paiements récurrents soient effectués sur votre compte ou votre carte de crédit pour une durée déterminée.

La prévention de ce type de désagrément est donc triviale : il suffit de lire très attentivement les conditions contractuelles avant de souscrire à un service ou de réaliser un achat en ligne. Accordez une attention particulière aux sections concernant les paiements, les frais, les renouvellements automatiques et les conditions d’annulation.

Soyez conscient des termes et expressions couramment utilisés pour indiquer des prélèvements récurrents, tels que « abonnement », « renouvellement automatique » ou « facturation périodique ». Si vous repérez ces termes, assurez-vous de bien comprendre les modalités et les périodes de paiement associées.

Résilier un prélèvement CB récurrent n’est pas un processus complexe lorsque l’on connaît les étapes appropriées pour y parvenir. Ces prélèvements peuvent être de diverses sources, mais résultent le plus souvent d’un abonnement mal résilié. La difficulté consiste à identifier l’abonnement en question, puisque les informations issues du relevé bancaire ne mentionnent que le gestionnaire bancaire lié au site d’abonnement et non au site lui-même. Une fois que vous avez réussi à faire le lien entre le gestionnaire sur le relevé bancaire et le site d’où vient l’abonnement, il devient facile d’adresser une demande de résiliation en vous appuyant sur les lois en vigueur afin d’obtenir gain de cause, et maintenir l’intégrité de votre compte en banque. En suivant ces quelques conseils, vous pourrez non seulement surveiller les transactions sur votre carte bancaire, mais aussi mieux gérer vos ressources financières.




A découvrir également

Publicités